Bruxelles

Aujourd'hui
  • 21° 14°
  • 17%
  • OSO 17km/h
La météo à 10 jours

Les deux font la paire ou l'histoire de dix équipes de double particulièrement performantes

Contrairement à une idée reçue, il ne suffit pas de réunir deux bons joueurs de simple pour former une bonne équipe de double. Le double est une épreuve très spécifique et associer deux sportifs individuels en une paire unie et performante n'a rien d'évident. Coup de projecteurs sur dix duos célèbres.

Llodra & Santoro

Llodra & Santoro © EPA


Jusqu'à leur séparation fin 2005, les deux Français formèrent l'une des meilleures paires de double messieurs au monde. À leur palmarès figurent, notamment, deux Opens d'Australie (2003 et 2004). Signalons également une finale perdue à Roland-Garros en 2004 face à la paire belge Olivier Rochus-Xavier Malisse. Mais ils ont également obtenu de belles victoires avec d'autres partenaires. Fabrice Santoro a remporté le double mixte de Roland-Garros en 2005, associé à la Slovaque Daniela Hantchoukova, tandis que la paire Llodra-Clément s'adjugeait le double messieurs à Wimbledon en 2007. Avec son compatriote Wilfried Tsonga, Michaël Llodra a en outre conquis l'argent aux JO de Londres en 2012.


Bryan & Bryan

Bryan & Bryan © EPA


L'une des paires de double messieurs les plus prolifiques de l'histoire du tennis. Avec 16 titres en Grand Chelem, les frères Mike et Bob Bryan exercèrent pendant plusieurs années une domination sans partage sur le monde du tennis. Médaillés d'or aux JO de Londres, ils comptent également 48 tournois ATP au compteur. Passionnés de musique, ils ont formé un groupe avec Mike à la batterie, Bob au clavier et leur père à la guitare.


Malisse & Rochus

Malisse & Rochus © Belga


Un brin de chauvinisme n'a jamais fait de tort à personne. C'est ce qui justifie la place de Xavier Malisse et Olivier Rochus dans ce diashow. Très absorbés par leur carrière en simple, ils ont néanmoins réalisé de magnifiques performances en double. En 2004, ils remportèrent, à la surprise générale, le double messieurs de Roland-Garros, au détriment de la très expérimentée paire française Llodra-Santoro. La même année, ils se qualifièrent en outre pour les Jeux Olympiques d'Athènes.


Mertens & Schuurs

Mertens & Schuurs © Belga


Si Elise Mertens fait partie de l'élite mondiale en simple, elle se débrouille également plutôt bien en double. En 2018, la paire belgo-néerlandaise se qualifia pour les Masters, où elle échoua en quart de finale. Mertens était alors la première joueuse belge à participer aux Masters en double depuis Kim Clijsters en 2003. Amies depuis l'enfance, Elise Mertens et Demi Schuurs ont remporté ensemble trois titres en 2018 (Hobart, Rosmalen et Wuhan) et disputé deux autres finales à Birmingham et Cincinnati.


Hingis & Mirza

Hingis & Mirza © Shutterstock


Même si le double constitué de la Suissesse Martina Hingis et de l'Indienne Sania Mirza s'est formé sur le tard, il est devenu en un rien de temps une véritable machine de guerre. Classées respectivement première et deuxième mondiales en double, Sania Mirza et Martina Hingis étaient faites pour jouer ensemble. En à peine deux ans, elles ont remporté de concert l'Open d'Australie, Wimbledon, l'US Open, les WTA Finals, ainsi que plusieurs titres WTA.


Herbert & Mahut

Herbert & Mahut © Belga


Le 24 juin 2010, le Français Nicolas Mahut est entré à jamais dans l'histoire en s'inclinant face à John Isner au premier tour de Wimbledon, à l'issue de ce qui reste le plus long match de l'histoire du tennis : 11 heures et 5 minutes de jeu ! Mais Mahut est avant tout un excellent joueur de double. À ce jour, la paire française Mahut-Herbert a réussi l'exploit de remporter chacun des tournois du Grand Chelem.


Bryan & Sock

Bryan & Sock © Shutterstock


Si les frères Bryan détiennent le record du plus grand nombre de victoires, la palme de meilleur joueur de double revient incontestablement à Jack Sock. Au cours de sa carrière, l'Américain a connu plusieurs partenaires de double, tels que Vasek Pospisil et John Isner, et remporté un grand nombre de tournois. Avec Mike Bryan cependant, le lien semble plus profond. Ces deux-là se sont rencontrés suite à une blessure de Bob Bryan et les résultats ne se sont pas fait attendre. En 2018, ils se sont imposés à Wimbledon, à l'US Open et aux Masters.


Black & Ullyett

Black & Ullyett © EPA


Un Zimbabwéen qui réussit dans le tennis, cela ne court pas les rues. Mais deux, cela relève de l'inédit ! Entre 2000 et 2005, la paire Wayne Black-Kevin Ullyett tutoya les sommets, inscrivant à son palmarès un US Open (2001) et un Open d'Australie (2005), ainsi qu'une kyrielle de tournois ATP. Ils réussirent même à faire plier les frères Bryan à plusieurs reprises.


Murray & Murray

Murray & Murray © Belga


Triple vainqueur en Grand Chelem et double médaillé d'or olympique, l'Écossais Andy Murray est incontestablement l'un des meilleurs joueurs de simple de ces quinze dernières années. Quant à son frère Jamie, avec 27 titres et quatre tournois du Grand Chelem, il fait partie de l'élite mondiale en double. Ensemble, les frères Murray ont remporté deux tournois ATP. En finale de la Coupe Davis 2015 face à la Belgique, ils s'adjugèrent le double permettant à la Grande-Bretagne de mener 2-1. Le lendemain, Andy mettait un terme aux espoirs belges en offrant aux Britanniques le point décisif, synonyme de victoire finale.


Melo & Kubot

Melo & Kubot © photonews


Un Brésilien associé à un Polonais, cela donne un double plutôt insolite. Sur un court, Marcelo Melo et Lukasz Kubot se complètent à merveille. Déjà victorieux avec d'autres partenaires de double, leur collaboration est des plus prolifiques. Vainqueurs d'un grand nombre de tournois ATP, ils connurent la consécration en 2017 en battant la paire Oliver Marach-Mate Pavic en finale du tournoi de Wimbledon.


Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0