Bruxelles

Aujourd'hui
  • 15°
  • 10%
  • SSO 12km/h
La météo à 10 jours

Ni Belges, ni Néerlandais ? Ces coureurs font figure d'intrus dans le monde du cyclo-cross

On reproche souvent au cyclo-cross de ne pas être suffisamment cosmopolite. À juste titre d'ailleurs, vu la domination quasi sans partage exercée de tout temps par les coureurs belges et néerlandais. Il arrive occasionnellement qu'un « étranger » vienne bousculer cette hégémonie. Mais qui sont donc ces intrus ?

Marcel Meisen

Marcel Meisen


Le coéquipier de Mathieu van der Poel est le principal challenger des cadors belges et néerlandais. Cette saison, le triple champion d'Allemagne de cyclo-cross a déjà engrangé cinq victoires dans des courses de moindre importance, dont deux depuis le début de l'année. Chaque saison, il figure en bonne place dans les différents classements mondiaux.


Tom Pidcock

Tom Pidcock © Belga


Sans conteste, un futur grand ! Âgé de 19 ans, le natif de Leeds passe son temps entre les espoirs et les professionnels, chez qui il a déjà montré des qualités plus que prometteuses. Même s'il manque encore de régularité, le jeune prodige anglais s'est déjà classé à six reprises dans les dix premiers. L'an dernier, il rêvait tout haut de revêtir le maillot arc-en-ciel. Sera-ce pour cette année ? Permettez-nous d'en douter.


Michael Boros

Michael Boros © Belga


Le Tchèque est, avec le nouveau venu Tim Merlier, l'un des leaders de l'équipe Creafin-Tüv Süd (antérieurement Kempense CXV), dirigée par l'ex-footballeur Timmy Simons. Numéro 1 dans son pays, le triple Champion de République tchèque de cyclo-cross doit se battre bec et ongles pour figurer dans les dix premiers sur le plan international. Way of Michael Boroš ( @BoryBiker ) to defend the title of Czech #cyclocross champion 2018 #MladáBoleslav // @PS_VGS_CT #veldrijden #cyklokros #cxnats pic.twitter.com/Gat42RE9UA — Jirka Urban (@jirkaurban) 13 januari 2018

Felipe Orts

Felipe Orts © Belga


Bien que familier des cross internationaux, l'Espagnol de 23 ans termine rarement dans les dix premiers. C'est dans son propre pays qu'il obtient ses meilleurs résultats. Champion d'Espagne de cyclo-cross chez les juniors et double Champion d'Espagne chez les espoirs, il a remporté d'emblée la médaille d'argent pour sa première participation au Championnat d'Espagne chez les pros.


Clément Venturini

Clément Venturini © Belga


Le 6 janvier dernier, le Français s'est classé deuxième lors du célèbre cyclo-cross de La Mézière, à près de deux minutes du Champion du monde en titre Wout van Aert. Le Champion de France 2017 disputait là son premier cross de la saison. Depuis deux années, il se concentre principalement sur la route, même s'il s'est imposé à trois reprises l'an dernier sur les labourés.


Gioele Bertolini

Gioele Bertolini © Belga


Que ce soit en VTT ou en cyclo-cross, cet Italien de 23 ans a montré d'énormes qualités en catégories jeunes. Son palmarès en VTT est éloquent : Champion du monde de cross-country juniors, Champion du monde de relais mixte, double Champion d'Europe de relais mixte, Champion d'Italie de cross-country juniors et double Champion d'Italie de cross-country espoirs. Titulaire, en outre, de deux titres de Champion d'Italie de cyclo-cross, il s'est classé neuvième de la première édition du « Brussels Universities Cyclocross », organisée le 6 janvier dernier sur le Campus de la Plaine.


Zdenek Štybar

Zdenek Štybar © Belga


Même s'il n'a disputé que quatre épreuves de cross cette saison, le Tchèque demeure l'un des chouchous du public. Lors du cyclo-cross de Loenhout, disputé le 28 décembre 2018, le triple champion du monde n'a pas pu faire mieux qu'une treizième place. Cela ne l'a toutefois pas empêché d'assurer le spectacle et de gratifier les spectateurs présents de quelques « jumps » dont il a le secret.


Stephen Hyde

Stephen Hyde © Belga


Véritable prophète en son pays, Stephen Hyde, 31 ans, a remporté le Championnat des États-Unis de cyclo-cross à trois reprises. Cette saison, il s'est déjà imposé dans cinq compétitions nationales, ce qui lui a permis de s'emparer de la place de numéro 1 américain et de détrôner son compatriote Jeremy Powers. Depuis fin décembre, Hyde participe au circuit européen, sans pour autant atteindre le moindre top 15.


Sascha Weber

Sascha Weber © @lizziehaumesser


Le numéro deux allemand. Ce classement est d'ailleurs à prendre au pied de la lettre puisque, ces quatre dernières saisons, le natif de Sarrebruck a dû se contenter d'une médaille d'argent lors des Championnats nationaux, après avoir remporté le bronze en 2014. Cette saison, il s'est imposé dans deux cross mineurs disputés en Suisse. Dans les grands cross, il est capable, dans un jour faste, de se classer dans les quinze premiers.       Dit bericht bekijken op Instagram Weather like this at #cyclocross is the best #?? #sunny but #frosty pic by @lizziehaumesser Een bericht gedeeld door Sascha Weber (@saschawebercycling) op26 Dec 2018 om 12:06 (PST)

Steve Chainel

Steve Chainel © Belga


En décembre dernier, ce Français de (déjà) 35 ans est parti pour le Japon où il a d'emblée remporté une victoire, la seule de la saison à ce jour. Après s'être classé deuxième à trois reprises, le natif de Remiremont a décroché son tout premier titre de Champion de France Élites de cyclo-cross en janvier 2018. Dans les grands cross, il se montre plutôt discret, ainsi qu'en témoigne cette modeste vingt-neuvième place remportée lors du cyclo-cross de Namur, disputé le 23 décembre 2018.



La Coupe du monde UCI et le Superprestige sont disponibles gratuitement pour tous les clients de Proximus TV via le canal 11. Ne manquez pas une seconde de course grâce au live streaming de www.proximus-sports.be !
 
En savoir plus sur l'offre sport de Proximus TV.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0