Bruxelles

Aujourd'hui
  • 25° 15°
  • 8%
  • ESE 5km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

10 inventions qui ont révolutionné l’automobile

10 inventions qui ont révolutionné l'automobile

10 inventions ont permis à l'automobile de progresser. Ainsi, le pneu, gonflé au gaz, a été inventé par John Dunlop. Il est une de ces innovations essentielles pour l'automobile. Grâce à ces boudins noirs, la balade est plus confortable et plus sûre. Le pneu a d'abord servi aux vélos dès 1889. André Michelin se penchera sur la question pour l'améliorer. Au point d'en installer une 1ère fois sur une voiture, L'Éclair, en 1895. Depuis, les différentes évolutions l'ont rendu plus endurant, plus performant et plus solide.

Le travail à la chaîne

Le travail à la chaîne

La Ford T a été la 1ère voiture vendue à plusieurs millions d'exemplaires (15 millions). Un exploit rendu possible par le travail à la chaîne imaginé en 1913 par Henry Ford et un de ses employés, William C. Klann. Les deux hommes ont adapté une organisation du travail utilisée par des abattoirs. Ce mode de production industrielle, où les différentes tâches sont segmentées avec la voiture qui arrive à l'ouvrier sans qu'il ne doive se déplacer, a permis de diviser par 12 le temps de fabrication et de réduire les coûts. Bingo ! La Ford T pouvait envahir le monde.

L'essuie-glace

L'essuie-glace

Avant, par temps de pluie, le chauffeur devait essuyer son pare-brise avec un chiffon en passant le bras par la fenêtre. Deux femmes vont lui rendre la tâche plus facile avec l'essuie-glace. En 1903, Mary Anderson a eu l'idée du balai d'essuie-glace actionné à la main après une balade en tramway. En 1917, Charlotte Bridgwood inventa le balayage automatique. Dès les années 20, toutes les voitures ont leur essuie-glace. En 1961, Robert Kearns invente le balayage intermittent. Et de nos jours, ils s'activent automatiquement grâce au détecteur de pluie.

La ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité à 3 points comme nous la connaissons maintenant a été inventée en 1959 par Nils Ivar Bohlin, un ingénieur de Volvo. Mais ce principe de lanière existait déjà depuis la fin du XIXème siècle pour l'aéronautique. Seulement voilà, certains anciens systèmes n'étaient pas très efficaces, voire dangereux. La ceinture à 3 points se généralisera à l'avant dès la fin des années 60 et à l'arrière dans les années 90. Depuis, elle a bien évolué avec l'enrouleur ou le prétensionneur (en 1987) pour être plus protectrice et plus confortable.

L'airbag

L'airbag

Avec la ceinture de sécurité, l'airbag est un élément de sécurité passive ayant déjà sauvé de nombreuses vies. Ce coussin gonflable a été inventé en 1951 par l'ingénieur de la Navy, John Hetrick. En 1968, le détecteur d'impact permet d'envisager son utilisation en voiture. General Motors et Chrysler le proposeront dès 1973 pour le retirer ensuite faute de succès commercial. Il faudra attendre Mercedes dans les années 80 pour voir revenir l'airbag avant qu'il ne devienne obligatoire. Et de nos jours, il se multiplie à l'envi dans les habitacles.

Le turbocompresseur

Le turbocompresseur

Le turbo permet d'augmenter la puissance d'un moteur thermique sans accroître sa cylindrée. Cette suralimentation utilise une turbine entraînée par les gaz d'échappement. La turbine est reliée à une hélice dans le compresseur qui envoie une masse d'air dans l'admission. Ce qui apporte plus d'oxygène dans la chambre de combustion. D'où le gain de puissance. Une idée que l'on doit au Suisse Alfred Büchi en 1905. Le turbo sera d'abord utilisé en aviation. Maintenant, grâce au turbo et à l'injection, les constructeurs peuvent proposer de petits moteurs puissants.

Le frein à disque

Le frein à disque

Les freins à tambour avaient une efficacité toute relative à grande vitesse. Le frein à disque va améliorer tout ça dès les années 50. Cette technologie était déjà utilisée au début du XXème siècle en aéronautique et pour les engins militaires. Après les expériences de Chrysler pour ses modèles haut de gamme et de BRM et Jaguar en compétition, c'est la Citroën DS qui va populariser ce type de frein en 1955. De nos jours, seules les petites citadines ont encore des tambours pour faire freiner les roues arrière.

L'ABS

L'ABS

Le système d'antiblocage des roues, l'ABS, permet aux roues de ne pas se bloquer lors d'un freinage appuyé. L'avantage : la voiture peut se manœuvrer en freinant, sans avoir à pomper sur la pédale de frein. L'antiblocage a été imaginé dès 1936 avec un système mécanique. La Jensen FF sera équipée d'un tel dispositif... en 1966. Il faudra attendre le rachat de la société Teldix par Bosch pour voir arriver l'ABS à gestion électronique. Il fera freiner la Mercedes Classe S et la BMW Série 7 dès 1978, puis se généralisera à partir des années 90, avant de devenir obligatoire en 2003.

L'ESP

L'ESP

Immanquablement associé à l'ABS, l'ESP (ou ESC) est une aide active à la conduite. Cette solution permet de corriger la trajectoire pour éviter le dérapage incontrôlé. Cette gestion électronique joue sur la rotation des roues en les faisant freiner pour éviter les pertes d'adhérence en virage ou lors d'un évitement. L'ESP utilise les mêmes capteurs de gestion électronique que l'ABS. Imaginé par Bosch, il est apparu pour la 1ère fois sur des BMW et Mercedes en 1995. Il va se généraliser à partir des années 90 pour devenir obligatoire en Europe en 2012.

Le GPS

Le GPS

Il est loin le temps où le passager servait de copilote avec sa carte routière et où l'on demandait la route aux passants. La navigation par satellite donne toutes les indications au conducteur. Au départ, le GPS était une application militaire. Le déploiement des satellites a débuté en 1978 pour se terminer en 1995 avec 25 satellites opérationnels. Les premiers systèmes embarqués dans les voitures arriveront avant l'an 2000. L'Europe est à la moitié de la mise en orbite des 30 satellites de son système Galileo qui devrait être opérationnel en 2020.