Connexion - S'inscrire

Un petit penchant pour Pise

Loin d’être la destination la plus riche de Toscane en termes de patrimoine, Pise n’en demeure pas moins une ville qu’il fait bon découvrir le temps d’un week-end. Certes, la majorité de son activité touristique se concentre autour du Campo dei Miracoli, mondialement célèbre pour sa tour penchée, mais la cité toscane recèle aussi d’autres atouts qui lui confèrent pas mal de charme.

Nul n’est besoin d’un circuit en « hop on hop off » pour découvrir la ville de Pise. Sa taille humaine et l’hospitalité de sa population font que, très rapidement, le touriste qui a décidé d’y séjourner deux ou trois nuits s’y sent comme chez lui. Les petites rues de son centre-ville se parcourent à pied ou à vélo, le relief de Pise s’y prêtant agréablement. D’ailleurs, ce moyen de transport est fréquemment utilisé par les étudiants fréquentant l’Université nichée au cœur de la ville. Et certains touristes l’adoptent également. Soit en louant un vélo dans une station publique CicloPi, c.-à-d. l’équivalent des Villo bruxellois, soit en se laissant guider au gré de l’humeur d’un chauffeur de pousse-pousse. Un art de vivre qui se retrouve aussi dans ses tavernes proposant des mets typiques à base de pâtes, de viande de bœuf toscan ou de succulente charcuterie. Ce côté paisible et insouciant s’apprécie surtout en soirée, lorsque la ville est désertée de ses nombreux touristes d’un jour.

La particularité de la ville, qui lui doit d’ailleurs une réputation mondiale, demeure toutefois la célèbre tour penchée. Pour atteindre son sommet, vous devrez vous acquitter de la coquette somme de 18 euros et ne pas être accompagné d’enfant de moins de 8 ans. Haut de 54,5 mètres, ce campanile hors du commun bâti dès 1173 a commencé à pencher avant même la fin de sa construction. La raison ? Une composition de sol instable et des fondations d’à peine 3 mètres. Outre ce penchant impressionnant, la tour vaut également le détour pour la vue qu’elle offre sur les autres édifices tels que le Duomo, le baptistère et le Campo Santo. Tout autour, d’intéressants musées attireront les curieux. Enfin, Pise compte encore d’autres curiosités intéressantes telles que la Place des Chevaliers ou la splendide petite église Santa Maria della Spina située le long des rives de l’Arno.

Située à 15 kilomètres de la Méditerranée, Pise constitue également un point de départ idéal pour une journée au littoral. Après avoir traversé une zone d’anciens marécages, vous arriverez dans la petite station balnéaire de Marina di Pisa. Autour de son petit port de plaisance, des pêcheurs y ont construit des cabanes sur pilotis d’où ils tendent leurs immenses filets. Il n’est dès lors pas étonnant que cette bourgade compte quelques bons restaurants de poissons. Ourlée d’une longue sable de galets, Marina di Pisa s’étend en direction de Livourne jusqu’à Tirrenia, où les amateurs de bronzette peuvent lézarder à loisir sur de belles plages de sable fin. Histoire de terminer en douceur une escapade qui ne fera qu’accentuer votre penchant pour l’Italie.

Autres articles