Connexion - S'inscrire

Le Boulonnais Côte d'Opale, bien plus que la mer

Bienvenue dans le Boulonnais, territoire chaleureux qui inspire les peintres, qui séduit les randonneurs, qui fascine les photographes, qui rassasie les gourmands et qui attire les chercheurs de vagues. Une fois que l’on goûte ce pays de caractère, que ce soit sous le vent ou les rayons d’un soleil ardent, une seule envie vous prend: revenir !

Ce qu’il y a de bien, c’est que tout est à portée de main

Des kilomètres de plages, des falaises surplombant une mer versatile, une armada joyeuse qui domine les vagues, des champs tissés de coquelicots, des vallons verdoyants offrant leurs flans aux chevaux et aux moutons… le Boulonnais apporte une réelle bouffée d’oxygène, une sensation de détente immédiate, quelle que soit la saison.

La région compte pas moins de dix itinéraires de randonnée. Un délice sans cesse renouvelé lorsqu’on sait que du nord au sud, les paysages ne se ressemblent pas. Les falaises de la Pointe de la Crèche sculptées par le vent et le temps se dressent dans un jaillissement blanc, les marais de Condette et de la Slack distillent leur mystère, les dunes arrondies d’Equihen-Plage à Hardelot se perdent dans les horizons de sable. La route départementale 940 se déroule comme un long ruban de réglisse et mène à des panoramas à couper le souffle sur cette sublime Côte d’Opale. C’est Edouard Lévêque qui la surnomma ainsi pour sa lumière si particulière et changeante. Du haut des Deux Caps (Blanc-Nez et Gris-Nez), sentinelles immuables dominant la Manche, la ligne lumineuse des côtes anglaises apparaît parfois.

De ces sublimes promontoires, vous ne vous lasserez jamais d’observer le coucher du soleil dans la mer, lorsque l’astre tire sa révérence dans une incroyable palette de couleurs chaudes. C’est à ce moment que le phare de Boulogne prend la relève.

Plus d'infos : www.tourisme-boulonnais.fr

Partagés entre la terre et la mer, les menus des restaurants locaux jonglent entre le poisson, la viande, les crustacés, les spécialités fromagères et les pâtisseries locales

Allez flâner sur le marché de Boulogne, bercé par l’appel des marchands et l’odeur des fruits et légumes frais. Vous vous laisserez peut-être tenter par une tarte porteloise bien crémeuse ou un morceau de cheddar pour préparer un welsh, spécialité de la côte que l’on déguste avec des frites et une bonne bière locale. Une spécialité anglaise adoptée sans complexe, qui figure à l'affiche de nombreux restaurants.

Postés à l’entrée du port, les étals de poissons proposent chaque matin la pêche du jour : sole, hareng, carrelet, cabillaud, merlan, coquilles Saint-Jacques… le poisson varie au cours des saisons. L’été, les moules frites ont le vent en poupe et le plateau de fruits de mer a la cote aussi. Côté poisson, il faut goûter la gainée boulonnaise qui, à l’instar de la bouillabaisse marseillaise, est le plat des pêcheurs. Le hareng retrouve ses lettres de noblesse aussi, même auprès des grands chefs.

Et durant les fêtes de fin d’année, les Boulonnais se pressent dans les boulangeries pour acheter des craquelins. Une gourmandise à savourer au petit-déjeuner comme au goûter.

Plus d'infos : www.tourisme-boulonnais.fr

Un endroit incontournable et mythique pour découvrir la faune et la flore des océans

A Boulogne, le poisson est roi, aussi bien sur les étals des marchés qu’à Nausicáa, Centre National de la Mer, qui héberge près de 35.000 créatures marines!

Nausicáa propose aux visiteurs de littéralement plonger au cœur des océans pour découvrir la mer sous toutes ses facettes et la vivre en direct. Toucher une raie, se fasciner pour la danse gracieuse des méduses fluorescentes, se faire peur à l’approche des grands requins, observer le balai millimétré des bancs de poissons, en savoir plus sur la faune et la flore des îles étroitement liées à l’écosystème océanique, apprendre tout ce que l’on n’a jamais osé demander sur le monde marin.

Ici, le visiteur se situe entre le rêve et la réalité, évoluant dans un lieu entièrement mis en scène pour découvrir cet autre univers, son fonctionnement et les relations qui unissent l’Homme à l’océan. Des ambiances sonores aux jeux de lumières en passant par des aquariums aux formes uniques et de toutes les tailles, tout a été pensé pour faire de la visite de Nausicàa un grand spectacle: «le spectacle de la mer», où l’Homme retrouve toute sa place. Une découverte fascinante tout autant pour les petits que pour les grands.

Plus d'infos : www.tourisme-boulonnais.fr

Boulogne-sur-Mer est un site où l’histoire s’inscrit et laisse des traces

Sa position géographique n’y est pas pour rien. A la croisée des chemins entre la Grande-Bretagne, la France et la Belgique, le Boulonnais fut un site stratégique pour les grands au pouvoir. Jules César, Philippe Hurepel, Napoléon, Hitler… autant de figures plus ou moins sombres qui décidèrent de monter un camp à Boulogne, en vue d’invasions transmanche.

Boulogne-sur-Mer recèle alors des trésors  patrimoniaux : château comtal aujourd’hui devenu musée, beffroi (classé au patrimoine mondial de l’Unesco), remparts, basilique… mais aussi hôtel  Désandrouin (où Napoléon passa la nuit), tribunal et maisons de maîtres donnent un charme historique et unique à la ville fortifiée.

Pour y ajouter une touche de mystère, participez chaque année en avril aux nuits de la promenade guidée où les sites mettent leurs habits de lumière pour accueillir les touristes la nuit. Et rien de tel que la dégustation d’un dîner dans l’un des restaurants typiques de la ville fortifiée !

Plus d'infos : www.tourisme-boulonnais.fr

Il y a toujours une bonne raison d’y faire la fête, quel que soit le temps ! 

Trois pincées musicales, un soupçon de danse, quelques graines de folie et une bonne dose de joie de vivre: voilà la recette pour réaliser une année de fêtes réussies dans le Boulonnais.
La douceur du printemps annonce le retour des festivals musicaux et les fêtes populaires dont la muse est bien souvent la mer. Méfiez-vous, si vous passez dans le Boulonnais, sachez que la bonne humeur est terriblement contagieuse.

En juin, les montgolfières sont de retour à Wimereux et à Hardelot, le marché des produits du terroir attire les gourmands au cours des dimanches estivaux.

En juillet, toute la Côte d'Opale célèbre la Mer à Boulogne-sur-Mer, 1er port de pêche de France : vieux gréements, groupes folkloriques et les professionnels de la filière "produit de la mer" se donnent rendez-vous sur le port pour vous faire découvrir des trésors maritimes : concerts, démonstrations, dégustations, sorties en mer....

A la Toussaint, le festival Festi’Mômes propose aux enfants une semaine de spectacles, de danse, de rires, de clowneries. Du matin au soir, les artistes se relaient au Palais des Enfants, érigé pour l’occasion au bord de la mer. La terre, l’air, la mer, autant  de scènes prêtes à accueillir la joie de vivre des habitants de la région.

En novembre, on se réchauffe autour de barbecues géants dressés dans le port de Boulogne à l’occasion de la fête du hareng.

En décembre, les enfants sont à la fête pour le passage de Saint-Nicolas. En février, les confettis multicolores du Carnaval jonchent les trottoirs de Le Portel.

Plus d'infos : www.tourisme-boulonnais.fr

Autres articles