Connexion - S'inscrire

Personnalise ton thème lili en cliquant sur les icones de ton choix

Personnalise ton thème lili :

blue purple green beige default red

L’astringent, plus qu’un goût, un univers

L’astringent, plus qu’un goût, un univers

Vous qui appréciez la gastronomie et cherchez à découvrir le monde à travers le goût, lisez le dernier livre de Ryoko Sekiguchi.

Fille de cuisinière, cette auteure japonaise partage sa passion des mots et du goût, comme traductrice de romans français. Dans L’astringent, Ryoko Sekiguchi développe le concept vu selon les Japonais : il ne s’agit pas seulement d’un goût qui paralyse le palais et la langue, mais aussi d’un fruit, le kaki. Ce fruit emblématique du Japon peut, selon la chance, avoir un goût sucré ou astringent. L’auteure poursuit l’exploration de cette sensation étonnante en déclinant toute l’amplitude du mot shibui, et en analysant le sens de ses dérivés : ainsi, au Japon, l’on dit d’une personne qu’elle a un style astringent ou porte des couleurs astringentes… Un passionnant parcours au pays du Soleil Levant, qui passe par l’esthétique et termine par des recettes de cuisine. On en redemande !


Extrait:
On parle aussi de « couleurs astringentes », qui sont des couleurs sombres ou neutres, mates, mais de bon goût. Imaginez quelqu’un, homme ou femme indifféremment, qui porte un vêtement gris, tout simple à première vue mais taillé dans un tissu de première qualité, teinté aux pigments naturels et de coupe raffinée. À cette personne vous pourrez dire : « Oh, quel goût astringent que le vôtre ! »

L’Astringent, Ryoko Sekiguchi, éditions Argol, 2012, 80 pages,12,50 €.
 
V. Nimal
 

Toutes les news