Connexion - S'inscrire

Personnalise ton thème lili en cliquant sur les icones de ton choix

Personnalise ton thème lili :

blue purple green beige default red

L’hôtel Alfred Sommier à Paris

L’hôtel Alfred Sommier à Paris
Paris a ses lieux secrets, ses jardins intérieurs, ses demeures en pierre de taille blanche, au luxe intemporel. Caché dans le quartier de la Madeleine, entre une maison d'édition et un centre d'affaires, l’hôtel Alfred Sommier fait partie des joyaux dont on hésite à partager l’adresse, tant on aime son côté intime et feutré. Cette ancienne propriété d’une illustre famille française, a été transformée l’été dernier en hôtel cinq étoiles. Passez l’entrée cochère, vous serez émerveillés par l’architecture de style haussmannien, la cour intérieure et le hall d’entrée cosy, à l’escalier coiffé de deux caryatides.
Trésors d’architecture
Alfred Sommier était un homme de goût. Cet industriel français, raffineur de sucre, aimait les lieux exceptionnels. En 1860, il fait appel à l’architecte du Second Empire Joseph Lesoufaché, pour bâtir sa demeure, divisée en deux hôtels particuliers, avec une cour d’honneur et un jardin. Ses descendants en feront un hôtel, ouvert l’été dernier.

Mais ce n’est pas tout. En 1875, Sommier achète le château de Vaux-le-Vicomte, alors à l’abandon et menacé de démolition. L’ancienne propriété de Fouquet était si magnifique qu’elle en rendit Louis XIV fou de jalousie… Aujourd’hui, propriété de Patrice de Vogüé, descendant d’Alfred Sommier, le château attire de nombreux visiteurs.

Lisez notre article sur le château de Vaux-le-Vicomte

Hôtel très particulier
Passé le hall d’entrée à l’hôtel Sommier, chaque détail caresse l’œil. La déco toute en sobriété fait la part belle aux meubles et parquets anciens et aux portraits de famille. Dans les 80 chambres (dont 22 suites), un accès Internet, une télévision à écran plat, un minibar, un coffre et une machine Nespresso. La salle de bain toute blanche dispose de produits de beauté Guerlain. Une salle de fitness est à disposition. Le soir, avant de dîner au Restaurant Les Caryatides, on prend l’apéritif au bar dans un fauteuil-bridge tapissé de velours rouge. Il n’est pas rare d’y croiser Richard de Warren de Rosanbo, le propriétaire de l’hôtel.


Elégance et discrétion
Au rez-de-chaussée, la salle du restaurant offre la possibilité de se restaurer. C'est aussi là qu'est servi un petit-déjeuner raffiné, constitué de produits frais. À table, la porcelaine Gien au chiffre d’Alfred Sommier, les ronds de serviettes en argent monogrammées, les chaises médaillon cannées donnent le ton. Avec ses miroirs anciens, son salon de réception avec plafond peint, cet hôtel dégage un charme intemporel. Rien d’impersonnel, contrairement aux grandes chaînes d’hôtellerie internationale.

Ce qui donne envie de revenir à l’hôtel Alfred Sommier ? On s’y sent accueilli comme dans une grande famille, chaque membre du personnel étant aux petits soins pour un oreiller, un capuccino, ou toute autre attention. Ses héritiers (apparentés à la famille belge d’Ursel) ont réussi à préserver l’âme des pierres et à en faire un lieu d’exception dans le 8e arrondissement de Paris.

V. N.

Hôtel Alfred Sommier
20, Rue de l’Arcade,
75008 Paris
01 88 22 33 44
www.alfredsommier.com
Chambre à partir de 350 €
Parking à la demande. A 4 minutes de la station de métro de la Madeleine. Près des Grands magasins, de l’Opéra Garnier et du faubourg Saint Honoré.

Toutes les news