Les plus chouettes plages naturistes et nudistes d'Europe

Les fanatiques du soleil qui ne veulent pas de marques blanches sur leur peau se rendent de préférence sur une plage où les maillots sont tabous lorsqu’il fait plus chaud. Pour beaucoup, les plages naturistes sont encore chargées de nombreux préjugés : on s’y exhibe avec toutes ses imperfections, les femmes y sont reluquées par des hommes  en érection et on y fricote dans tous les coins. Mais une fois le premier moment de gêne passé, la plage naturiste devient la chose la plus… naturelle au monde : une plage où on est tout nu ! Voici un aperçu des plus chouettes endroits du genre.

Cap D'Agde (Hérault - France)

C’est certainement le complexe naturiste le plus connu d’Europe. Le Cap D'Agde, c’est bien plus qu’une plage, c’est une vaste zone disposant de tous les équipements. On peut tout faire dans le plus simple appareil au village naturiste : boire un verre, faire les magasins, ou simplement s’étaler au soleil. En été, le nombre de visiteurs peut monter à 40 000 personnes.
La plage naturiste elle-même à plus de 2 kilomètres de long et est surveillée par des sauveteurs et un poste de police. À côté de la plage se trouve aussi un port de plaisance avec soixante emplacements. On peut y louer des chambres d’hôtel, des villas et des appartements, mais le site comporte également un terrain de camping de 39 hectares.

Vera Playa (Espagne)

Le second complexe naturiste le plus connu d’Europe est celui de Vera Playa, qui est aussi la principale plage naturiste d’Espagne. Vera Playa est situé à proximité d’Almeria, qui profite du climat le plus chaud et le plus sec d’Espagne. Il est donc logique que la plage de sable réservée aux naturistes y soit très populaire. On y trouve des bars de plage et des transats, et on peut aussi y louer des pédalos.
Ici aussi, les équipements pour naturistes ne se limitent pas à la plage : il y a tout un quartier, avec des appartements et des bungalows. Vera Playa attire dès lors un public très international.

Banana Beach (Skiathos - Grèce)

Banana Beach est le nom de trois plages situées à la pointe sud-ouest de la petite île grecque de Skiathos, non loin du continent, à hauteur de la ville de Volos. Elles doivent leur nom à la forme des plages, qui sont en demi-lunes.
Les trois plages sont fréquentées par des naturistes, mais Little Banana est la plus populaire. Située juste à côté, Big Banana attire aussi beaucoup de baigneurs en maillot. Les plages sont bordées de forêts et la vue sur la mer Égée et sur le continent est splendide.

Paradise Beach (Mykonos - Grèce)

Mykonos est sans doute l’île de Grèce la plus populaire parmi les vacanciers. Elle a donc logiquement une plage naturiste digne de ce nom. La plage est facilement accessible en transport public.
Paradise Beach est une plage très démocratique, où on trouve des gens de 7 à 77 ans. En fin d’après-midi, la plage se transforme lentement : de zone d’oisiveté, elle devient plage festive. Les deux bars situés le long de la plage mettent leur petit grain de sel pour faire danser tout le monde le soir.

Red Beach (Crète - Grèce)

Le sud de la Crète possède au moins deux endroits qui sont connus pour être des hauts lieux du nudisme. Red Beach est une plage de sable au pied d’une série de falaises, non loin de la ville de Matala. Son sable rouge cuivre tranche joliment avec le bleu de la mer et le blanc des falaises. Il faut toutefois faire un petit bout de chemin à pied pour arriver jusqu’à la plage.
Près de Plakias se trouve une deuxième plage naturiste, entourée de rochers et située dans un lieu idyllique et reculé. Elle possède un bar de plage, des transats et des douches.

Es Trenc (Majorque - Espagne)

La plus célèbre des plages naturistes de Majorque est celle du Trenc, sur la côte sud. Cette plage est entourée par une réserve naturelle, ce qui lui a permis de rester épargnée par le tourisme de masse. Il s’agit d’une plage de sable de plus de deux kilomètres de long, avec un paysage de dunes à l’arrière-plan. La légèreté et la finesse du sable, ainsi que la clarté de l’eau bleue, y créent une ambiance caribéenne.

Valalta (Croatie)

L’Istrie, la partie la plus septentrionale de la Croatie, située le long de la mer Adriatique, possède deux importants campings naturistes. Koversada est le plus grand des deux. Valalta est plus petit, mais aussi plus tranquille. Il s’agit d’un camping et d’un complexe de vacances qui possèdent une plage de plus de deux kilomètres de long, sur laquelle les maillots sont également autorisés. La plage elle-même comporte quelques baies bordées d’oliviers et de vignes. Elle est fort appréciée des connaisseurs.

Playa d'en Bossa (Ibiza - Espagne)

Ibiza, île de la fête par excellence, possède deux fameuses plages naturistes : Playa d'en Bossa et Playa d'Es Cavallet. La première est une plage de 2,7 kilomètres, le long de laquelle se trouvent une série d’hôtels, de restaurants et de night clubs.
En journée, les familles sont majoritaires, mais lorsque le soir tombe, la plage devient de plus en plus un lieu de fête. Il ne faut donc pas s’étonner d’y entendre davantage parler anglais ou allemand qu’espagnol.

Engelermeer (Pays-Bas)

Ceux qui ne veulent pas aller si loin peuvent facilement se rendre chez nos voisins du nord. L’Engelermeer, dans les environs de 's Hertogenbosch, est une plage particulièrement agréable, même si elle est située le long d’un lac intérieur. La partie consacrée aux loisirs naturistes se trouve du côté sud du lac et est clairement signalisée. Elle n’est cependant pas séparée de la plage destinée aux gens en maillot. La plage naturiste possède un grand espace avec du sable et de l’herbe pour se coucher.
La plage naturiste est équipée d’un bâtiment avec des toilettes et des douches. Des tables de tennis de table, une piste de pétanque et un terrain de volley complètent l’équipement.

Montalivet (France)

Montalivet, sans doute le plus ancien complexe naturiste d’Europe, se devait de figurer sur notre liste. Le Centre héliomarin, situé sur l’océan Atlantique, a ouvert ses portes en 1950. Il occupait alors 175 hectares, mais s’est développé depuis pour devenir une vraie zone de vacances, avec plus de mille bungalows et caravanes. Ceux-ci sont répartis dans une vingtaine de 'villages' qui ont tous leur caractère propre.
Montalivet convient parfaitement pour les familles et accueille un public composé pour moitié de Français et pour moitié d’étrangers. Il y a de nombreux équipements sportifs, tels que des terrains de tennis, de volley et de football. Le centre commercial et la salle de cinéma n’ont pas été oubliés. La plage elle-même fait trois kilomètres de long et est surveillée en deux endroits par des sauveteurs.