Monstres des fonds marins

La vie grouille au fond de la mer. Si certains poissons sont agréables à regarder, d'autres le sont moins. Voici un petit aperçu des poissons les plus laids. Le blobfish ou Psychrolutes marcidus, qui vit dans les environs de l'Australie et de la Tasmanie, est menacé par la pêche intensive. Il vit jusqu'à un kilomètre sous le niveau de la mer et son corps s'apparente à une épaisse masse de gélatine. Il ne chasse pas, le blobfish attend simplement qu'une proie nage devant lui pour frapper.

Monstres des fonds marins

Un Melanocetus Johnsonii dans un aquarium? N'y songez même pas. Cette sorte de lotte chasse à l'aide de son antenne et happe tout ceux qui osent s'aventurer dans son entourage. Ce poisson vit dans de telles profondeurs qu'il voit à peine la lumière du jour. Résultat: sa vue est très particulière. Il est sans doute préférable qu'il nage presque exclusivement dans le noir car, côté look, il n'a pas vraiment été gâté par mère nature.

Monstres des fonds marins

Il existe des bêtes plus agréables à regarder que les cloportes. Les spécimens que l'on connaît ne sont rien à côté de ces énormes cloportes pouvant atteindre jusqu'à 30 cm de longueur. Ce saprophage des fonds marins pèse de 1,5 à 2 kilos et dévore tous les poissons morts qu'il croise sur son chemin.

Monstres des fonds marins

Si les poissons têtes de serpent paraissent normaux au premier abord, ils sont relativement sanguinaires. On les trouve surtout en Afrique et en Asie et ils peuvent supprimer toute une population de poissons en un rien de temps. Autre particularité: c'est l'une des rares espèces de poissons à pouvoir respirer également hors de l'eau. Si les adultes se nourrissent d'autres poissons, un rat ou une grenouille peut également faire l'affaire à l'occasion.

Monstres des fonds marins

La lompe ou poule de mer vit dans la Mer du Nord et la Mer Baltique et n'est pas le meilleur nageur qu'il soit. D'où le fait que ce poisson soit généralement scotché à une pierre et vive d'escargots et d'algues. Les oeufs de cette espèce de poissons sont souvent utilisés comme alternative au caviar, plus onéreux.

Monstres des fonds marins

L'anguille pélican paraît plutôt mince mais ne vous y trompez pas. Son estomac est en effet élastique et peut ainsi contenir beaucoup de nourriture. Outre sa mâchoire surdimensionnée, sa queue est également phosphorescente. Un caprice de la nature? Pas vraiment: à une profondeur de 1200 à 1400 mètres, toute lumière est la bienvenue.

Monstres des fonds marins

Si vous saviez que des 'monstres' nagent juste sous vos pieds quand vous plongez dans la mer, le feriez-vous toujours avec autant de plaisir? Heureusement, cet Anoplogaster Cornuta vit habituellement à une profondeur de 2000 mètres sous le niveau de la mer, voire parfois plus puisqu'il a déjà été repéré à 5000 mètres. Sa dentition est la partie la plus surprenante de son corps. Ses canines sont tellement imposantes qu'il possède des cavités spéciales permettant de faire disparaître ses dents quand sa bouche est fermée. Si ce n'était pas le cas, il s'empalerait tout simplement.

Monstres des fonds marins

Un requin pèlerin ne passe généralement pas inaperçu. Ce géant pèse environ 4 tonnes, même si un exemplaire de 19 tonnes a déjà été capturé. Avec son imposante mâchoire, il attrape essentiellement du plancton. Cet aspirateur des océans peut facilement ingurgiter 2000 tonnes d'eau à l'heure pour ainsi avaler assez de nourriture. Il est régulièrement vu dans nos contrées et plus particulièrement sur la côte néerlandaise.

Monstres des fonds marins

Le nom lamproie ou lamprillon ne sonne pas particulièrement terrifiant. Pourtant, ce poisson muni de ventouses buccales s'accroche aux autres poissons avant de laisser ses dizaines de dents et sa langue râpe faire le reste. La victime de service est lentement mais sûrement vidée de son sang, sans la moindre chance de survie. Ce poisson sans mâchoire doit son nom aux neuf trous se trouvant sur sa tête. Sept d'entre eux lui permettent de respirer, un autre est un orifice nasal tandis que le neuvième est un oeil. Ce parasite survivrait déjà depuis plus de 400 ans sur terre.

Monstres des fonds marins

Des vacances prévues dans les environs de la Mer rouge? Soyez prudent car des murènes géantes y vivent... Ces monstres peuvent atteindre trois mètres de long et ne sont pas comestibles car leur chaire est toxique. Heureusement, leurs proies se résument  aux autres poissons et crustacés, mais on ne sait jamais.