Des recherches à l'aide d'un drone se concentrent sur une plage de Byron Bay pour retrouver Theo © BELGA

La police australienne a recours mercredi à des drones pour poursuivre les recherches du jeune Belge porté disparu à Byron Bay, station balnéaire sur la côte est de l'ile-continent. Les fouilles se sont déplacées cette fois vers la plage de Belongil, au nord-est de la localité, non loin de l'auberge de jeunesse où il séjournait.


"Aujourd'hui (mercredi), la police a recours à un drone spécialisé en étant assitée par les sauveteurs en mer (NSW Surf Lifesaving) à la plage de Belongil", a indiqué un porte-parole de la police, cité par l'agence de presse AAP.

L'auberge où le jeune garçon logeait lors de son séjour à Byron Bay se situe en face de cette plage, au nord-est du centre-ville de la station balnéaire.

Théo Hayez a été aperçu pour la dernière fois à la sortie de la boîte de nuit Cheeky Monkeys, le 31 mai à 23h00. Il n'a plus donné signe de vie alors que ses effets personnels ont été retrouvés intacts plusieurs jours plus tard dans l'hôtel Wake Up! où il séjournait.

L'étudiant a été filmé par des caméras de surveillance au sortir du Cheeky Monkeys, semblant prendre la direction de ce logement. Une distance de 2,3 kilomètres sépare les deux établissements.

La police australienne mène des recherches depuis plusieurs jours avec l'appui de proches du jeune homme et de volontaires issus de la communauté de Byron Bay.

Une levée de fonds via la plateforme de financement participatif GoFundMe, destinée à aider la famille et certains amis à se rendre sur place, a permis de récolter plus de 21.000 euros.

Theo Hayez était arrivé en Australie à la fin de l'année dernière avec un visa de travail et devait rentrer en Belgique cette semaine.