Rougeole sur un navire de la Scientologie: débarquement envisagé pour mercredi © BELGA

Les passagers du bateau de croisière de l'Eglise de la Scientologie à bord duquel un cas de rougeole a été signalé pourraient être autorisés à débarquer à Curaçao mercredi, ont déclaré à l'AFP-TV les autorités sanitaires de l'île caribéenne.


Le sang prélevé chez les quelque 260 passagers qui n'ont pu prouver avoir déjà été vaccinés contre la rougeole ou avoir déjà contracté ce virus par le passé "doit arriver demain (lundi) matin" aux Pays-Bas pour y être examiné, a déclaré Izzy Gerstenbluth, épidémiologiste en chef de l'Institut de recherche sanitaire et biomédicale de l'île néerlandaise autonome, située au large du Venezuela.

"J'espère que nous aurons les résultats mercredi. Ensuite nous espérons parvenir à un consensus avec nos partenaires internationaux à propos du protocole à suivre pour les embarquements, les gens qui montent à bord, et les débarquements", a précisé M. Gerstenbluth.

Le navire, le Freewinds, avait débarqué mardi à Sainte-Lucie dans les Caraïbes, où il avait été placé en quarantaine après qu'une membre d'équipage danoise eut attrapé la rougeole. "Il n'y a pas d'épidémie de rougeole sur le bateau. Une personne est venue d'Europe et au bout de quelques jours, elle avait le nez qui coule, elle a été isolée, et il s'est avéré qu'elle avait la rougeole", a expliqué Izzy Gerstenbluth, assurant que la malade allait "mieux désormais". "La patiente a été isolée la majeure partie du temps où elle était contagieuse. La procédure de quarantaine sur le bateau est excellente", a relaté l'épidémiologiste.