Des ressortissants britanniques figurent parmi les personnes tuées dans les attentats au Sri Lanka qui ont fait au moins 215 morts dimanche, a annoncé le ministère britannique des Affaires étrangères.


"Nous pouvons confirmer que des ressortissants britanniques figurent parmi ceux qui ont été tués dans les horribles attentats perpétrés aujourd'hui au Sri Lanka", a déclaré un porte-parole du Foreign Office.
Au moins cinq Britanniques ont été tués dans ces attaques, a indiqué une source gouvernementale.
Huit explosions au total, non revendiquées, se sont produites dimanche au Sri Lanka, contre des hôtels de luxe et des églises remplies pour la messe de Pâques.
La Première ministre britannique Theresa May a dénoncé des "actes de violence (...) effroyables". "Nous devons nous unir pour faire en sorte que personne ne doive jamais avoir à pratiquer sa foi dans la peur", a déclaré la dirigeante sur Twitter, adressant ses "plus sincères condoléances" à "toutes les personnes affectées".