Les passagers de l'aéroport Madrid-Barajas font face à de fortes perturbations lundi après que les employés d'Air Nostrum se sont joints à la grève à durée indéterminée en cours depuis vendredi chez le personnel de sécurité de l'aéroport. La compagnie espagnole a annulé 148 vols.


Les employés d'Air Nostrum ont été appelés à la grève par le syndicat espagnol des pilotes (SEPLA). L'action devrait durer au moins trois jours.

Les annulations de vols touchent quelque 10.000 passagers, a précisé la compagnie, ajoutant que des vols devraient toujours être opérés vers les îles Baléares et Canaries ainsi que la ville espagnole autonome de Melilla, en Afrique du Nord.

Une autre action est prévue du 22 au 24 avril.

La grève du personnel de sécurité de l'aéroport a causé de longs temps d'attente au contrôle des bagages ce week-end, rapportent les médias espagnols. L'action a été déclenchée après la rupture des négociations avec l'opérateur de l'aéroport madrilène, Aena.

Les employés réclament notamment de meilleures conditions de travail et contractuelles.

L'Espagne pourrait être en proie à un chaos dans les transports pour Pâques, avec le personnel au sol de l'aéroport et les conducteurs de trains de la compagnie publique Renfe qui se croisent également les bras.