Le Grand Curtius de Liège, qui fête ses 10 ans, veut rebooster sa fréquentation © BELGA

Avec un peu plus de 60.000 visiteurs en 2018, le musée du Grand Curtius à Liège n'a pas atteint les objectifs escomptés en termes de fréquentation. L'ensemble muséal, qui fête cette année son 10e anniversaire, développe dès lors de nouvelles dynamiques afin d'attirer un plus large public, a indiqué jeudi la chargée de communication du Grand Curtius.


C'est en mars 2009 que le Grand Curtius a ouvert au public après plusieurs années de travaux. Cet espace muséal a été constitué au départ du palais et de la résidence Curtius. Y sont rassemblées les collections des anciens musées d'armes, du verre, d'archéologie et d'arts décoratifs, d'art religieux et d'art mosan. Les milliers de pièces exposées dans les espaces dédiés aux collections permanentes et en réserve balaient une période de plus de 7.000 ans.
En termes de fréquentation, son bilan se révèle plutôt palôt. Alors que 75.000 visiteurs étaient dénombrés en 2015, ce nombre chutait à 57.807 visiteurs en 2016. Si cette baisse peut notamment s'expliquer par l'ouverture la même année du musée de la Boverie (plus de 173.000 visiteurs), les chiffres étaient à peine meilleurs en 2017 et 2018 avec respectivement 63.400 et 60.117 visiteurs.
De nouvelles dynamiques sont dès lors développées afin de faire découvrir cet important espace muséal à un plus large public. On peut notamment citer l'instauration de l'accès gratuit aux collections permanentes pour les moins de 26 ans. Ces derniers représentaient, en 2018, 29% des visiteurs. La mesure vient d'être récompensée par la Ligue des Usagers Culturels.
Parmi les autres initiatives destinées à attirer d'autres publics -et qui sont généralement gratuites ou à petits prix- figurent l'accès aux expositions temporaires (souvent de photos), des apéros littéraires, des concerts, des rencontres musicales ou encore des séances de "cinémusée". "Dès fin mars, on va mettre en place des ateliers de restauration au sein des collections. Ceux-ci auront lieu à différentes dates qui correspondront aux étapes successives de restauration", précise-t-on au Grand Curtius.
Le transfert des collections d'armes vers le palais Curtius, dont la première partie consacrée aux armes civiles a été inaugurée en septembre 2018, se poursuivra en décembre prochain avec les armes militaires. Suivront les armes d'horizons lointains en mars 2020.