La direction de la société d'assistance aéroportuaire Aviapartner a espéré samedi matin "parvenir au plus vite à un accord" pour mettre fin à la grève de son personnel à Brussels Airport et pouvoir ainsi y redémarrer les vols. Cela alors que des négociations entre les deux parties reprendront à 10h00.


Aviapartner dit regretter cette grève "sauvage qui heurte gravement les passagers de Brussels Airport". Au total, 110 vols sur 550, soit un sur cinq, y ont été annulés samedi. A cause du mouvement, aucun vol ne peut en effet être traité pour les compagnies aériennes dont cette entreprise est l'opérateur à Zaventem. Le chargement et le déchargement des bagages est touché mais aussi d'autres opérations sur le tarmac et dans les avions.
Syndicats et direction se sont rencontrés à plusieurs reprises vendredi. "Après des consultations intenses, Aviapartner a demandé hier aux représentants des syndicats de formuler, sur papier, leurs exigences afin que la direction puisse répondre concrètement et constructivement à chaque point."
La direction espère parvenir au plus vite à un accord pour redémarrer les vols. "Nous devons tous ensemble penser aux passagers et aux familles partant en vacances", estime Laurent Levaux, président du Groupe Aviapartner, qui évoque "l'impact dramatique" de cette action sur les compagnies aériennes et leurs clients en période de vacances.