Espagne: un scrutin européen et local en forme de "second tour" © BELGA

L'Espagne votait dimanche pour les élections européennes, municipales et régionales, un "deuxième tour" après les législatives d'avril dont le chef du gouvernement socialiste sortant, Pedro Sanchez, espère sortir renforcé sur la scène nationale et en Europe.


Ce triple scrutin intervient à peine un mois après les élections du 28 avril remportées par le Parti socialiste (PSOE) de M. Sanchez, qui ne dispose toutefois pas de la majorité absolue au parlement.

Epargnée par la poussée eurosceptique attendue dans de nombreux pays, l'Espagne est le seul grand pays du bloc où les socialistes ont une chance d'arriver en tête: le PSOE est crédité par les sondages d'environ 30% des voix.

A 14h00, environ 35% des électeurs s'étaient rendus aux urnes, soit presque 11 points de plus qu'aux européennes de 2014 mais à peine plus qu'aux municipales et régionales de 2015.

Le fait que les élections européennes coïncident avec les municipales et régionales, qui mobilisent davantage les électeurs, "tire vers le haut" la participation, a expliqué Miguel Angel Oliver, secrétaire d'Etat chargé de communiquer les résultats.