New York entend réduire ses gaz à effet de serre de 40 pc à l'horizon 2030 © BELGA

La ville de New York entend réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 pc d'ici 2030 et a décidé de se tourner vers les propriétaires de biens immobiliers pour y parvenir.


Le conseil municipal a adopté jeudi soir une nouvelle réglementation environnementale qui prévoit de réduire drastiquement la consommation d'énergie des bâtiments en isolant, par exemple, mieux les fenêtres. Les propriétaires de bâtiments aussi emblématiques que l'Empire State Building et de la Trump Tower risquent ainsi de fortes amendes en cas de non-respect des nouvelles règles.

Selon une étude datant de 2017 citée par le New York Times, 67 pc des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments. La municipalité a chiffré l'investissement à 4 milliards de dollars (3,56 milliards d'euros) afin d'atteindre les objectifs en 2030.

Les nouvelles règles qui s'appliquent désormais aux habitants de la Grosse Pomme figurent parmi les plus avancées au monde et s'inscrivent dans ce que d'aucuns qualifient à gauche de "Green New Deal".