Le doyen des candidats démocrates à la présidentielle de 2020 aux Etats-Unis, Bernie Sanders, s'est blessé vendredi dans sa douche mais a immédiatement repris le cours de sa campagne, a déclaré une de ses porte-parole.


Cet incident risque d'alimenter les interrogations sur les chances de cet homme de 77 ans de l'emporter face à une myriade de candidats démocrates plus jeunes, qui brandissent comme lui des promesses de plus grande justice sociale et environnementale.
Le sénateur indépendant "s'est coupé avec la porte de sa douche et, par précaution, est allé dans un centre de soins, où on lui a fait sept points de suture", a expliqué Arianna Jones, citée par les médias américains.
"Le sénateur a ensuite participé à tous les événements inscrits sur son calendrier", a-t-elle ajouté.
Bernie Sanders a notamment participé à une table-ronde en Caroline du Sud sur les questions d'assurance santé, où il a été filmé avec un gros pansement sur le front.
La santé des candidats est devenue un enjeu de campagne aux Etats-Unis.
Lors de la dernière élection présidentielle en 2016, le républicain Donald Trump avait martelé que sa rivale démocrate Hillary Clinton manquait "d'énergie" pour être présidente. Un malaise de l'ancienne secrétaire d'Etat, lors d'une commémoration des attentats du 11-Septembre, avait nourri ses critiques.
Pour le scrutin de 2020, la liste des prétendants démocrates comprend déjà une quinzaine de noms, dont la plus jeune, Tulsi Gabbard, a 37 ans.
M. Sanders, déjà candidat en 2016, est pour l'instant en tête des sondages qui, à ce stade de la compétition, reflètent surtout la notoriété des concurrents.
Tout aussi populaire, l'ancien vice-président Joe Biden, 76 ans, pourrait entrer en lice prochainement.
Si l'un des deux devait emporter la présidence, il battrait le record du président le plus âgé à la Maison Blanche.