Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a "fermement condamné l'horrible attaque terroriste contre (deux) mosquées de Christchurch" en Nouvelle-Zélande, a-t-il écrit vendredi sur Twitter.


"Mes pensées vont à tous ceux qui ont perdu des êtres chers ou qui ont été blessés. L'Otan se tient aux côtés de la Nouvelle-Zélande, pays ami et partenaire, pour défendre nos sociétés ouvertes et nos valeurs communes", a-t-il ajouté.

Quarante-neuf personnes ont été tuées pendant la prière du vendredi dans des attaques contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch.

La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a annoncé dans la foulée que le niveau d'alerte du pays a été relevé. "Nous avons renforcé les réponses de nos agences aux frontières, dans les aéroports. À tous les niveaux, nous avons un niveau de réaction renforcé", a-t-elle déclaré vendredi devant la presse.