Le gouvernement britannique survit de peu à une motion de censure © BELGA

Le gouvernement de la Première ministre britannique Theresa May a survécu de justesse mercredi à une motion de censure déposée par l'opposition travailliste, au lendemain du rejet massif par les députés de l'accord de sortie de l'Union européenne négocié avec Bruxelles.


Les députés sont 325 à avoir exprimé leur confiance dans le gouvernement conservateur, derrière lequel la majorité avait resserré les rangs malgré ses divisions internes sur le Brexit, alors que 306 ont voté pour sa censure.

Theresa May a par ailleurs annoncé qu'elle va rencontrer dès mercredi soir les dirigeants de l'opposition.