Les chrétiens subissent de graves persécutions religieuses de manière certaine dans 73 pays du monde, affirme l'ONG Open Doors, qui publie chaque année un classement des poursuites à l'encontre des chrétiens.


Open Doors a enquêté sur la situation vécue par les chrétiens dans 150 pays. L'ONG néerlandaise arrive à la conclusion que dans près de la moitié de ces pays, les chrétiens subissent des "persécutions graves, très graves ou extrêmes en raison de leur croyance." En outre, celles-ci sont devenues "plus intenses et plus dures." Dans le même temps, le nombre de chrétiens persécutés continue d'augmenter à travers le monde. Selon Open Doors, un chrétien sur neuf est désormais concerné. Il y a deux ans, c'était un sur onze.
En 2018, quelque 4.000 chrétiens sont morts à cause de leur croyance, affirme Open Doors. Pas moins de 3.700 d'entre eux sont morts dans le nord et le centre du Nigeria, des régions confrontées aux exactions du groupe islamiste Boko Haram. "Des villages entiers ont été vidés de leurs chrétiens, qui ont été enlevés en toute impunité." Derrière le Nigeria, la République centrafricaine compte 146 chrétiens assassinés.
Depuis 2002, le Corée du Nord est le pays qui poursuit le plus les chrétiens, devant l'Afghanistan, la Somalie, la Libye et le Pakistan.
Open Doors s'inquiète également de l'adoption de nouvelles lois réduisant la liberté religieuse en Chine et au Vietnam. La Chine passe ainsi de la 43e à la 27e place du classement.
Seul motif de satisfaction, l'Irak quitte le top 10 de ce classement et occupe la 13e place.