Mobilisation "plus faible" à Paris avec "quelques milliers de manifestants" © BELGA

"Quelques milliers de manifestants" étaient recensés samedi à Paris vers 12H00 pour l'acte V des "gilets jaunes", marquant un recul de la mobilisation qui a donné lieu pour l'heure à plusieurs dizaines d'interpellations, a annoncé à l'AFP la Préfecture de police (PP) de Paris.


C'est "une mobilisation plus faible" et donc "une mobilisation des casseurs plus faibles", a déclaré dans la matinée la porte-parole de la PP Johanna Primevert sur BFMTV, ajoutant que les "policiers restent mobilisés".

Au moins 72 personnes ont par ailleurs été interpellées à Paris et dans sa proche agglomération, bien loin des 500 interpellations recensées à la même heure samedi dernier, selon un bilan de la PP vers midi. L'acte IV de la mobilisation s'était soldé la semaine dernière sur un bilan de 1.082 interpellations à Paris.

"Plus on fait de contrôle en amont, plus on a un dispositif dissuasif", a ajouté la porte-parole de la PP.

Plusieurs rassemblements ont débuté dans le calme samedi matin dans différents points de la capitale comme dans le secteur d'Opéra, devant la gare Saint-Lazare et l'avenue des Champs-Elysées, où les heurts ont pour l'heure été évités, contrastant avec une situation de grande tension observée à la même heure la semaine dernière.

Samedi dernier, plus de 2.000 personnes avaient été interpellées en France, dont 1.700 placées en garde à vue, lors du 4e acte du mouvement des "gilets jaunes" qui avait mobilisé 136.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur.