Le groupe ferroviaire allemand Deutsche Bahn s'attend lundi à un "trafic fortement perturbé dans tout le pays" en raison d'un appel à la grève d'un syndicat des cheminots pour peser sur les négociations salariales.


La circulation de trains nationaux, régionaux et locaux restera perturbée "même après la fin des débrayages", prévus dans la matinée de 05H00 à 09H00, a indiqué dimanche Deutsche Bahn, sans pour autant préciser le nombre de trains annulés ou de passagers concernés.
Des négociations entre l'entreprise et le syndicat EVG, qui demande notamment une hausse de 7,5% des salaires pour 160.000 employés, se sont terminées sans accord samedi aux aurores.
"L'employeur a présenté des offres qui ne correspondaient pas aux demandes de nos membres", avait expliqué la négociatrice de EVG, Regina Rusch-Ziemba.
Le groupe de son côté a déploré dans un communiqué une grève "complètement inutile, car les offres de DB étaient attractives et remplissaient les demandes principales".
Deutsche Bahn a invité le syndicat à de nouveaux pourparlers lundi après-midi, selon l'agence allemande DPA.
Les "grèves d'avertissement" - débrayages coordonnés de quelques heures - peuvent accompagner en Allemagne les négociations salariales menées de manière saisonnière à l'expiration de chaque accord de branche. En cas de blocage plus persistant, les syndicats ont ensuite recours à la grève dite "dure".