Détroit de Kertch: les marins ukrainiens ont violé la loi et seront jugés © BELGA

Les marins ukrainiens capturés par la Russie fin novembre lors d'une confrontation maritime au large de la péninsule de Crimée annexée par Moscou ont violé la loi et seront jugés, a insisté vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.


"Ils ont violé le droit international et les lois russes en faisant irruption illégalement dans les eaux territoriales russes", a déclaré M. Lavrov, lors d'une conférence de presse à Milan. "C'est un crime qui est considéré comme tel dans n'importe quel pays", a-t-il renchéri.

Le 25 novembre, la Russie a capturé, après avoir ouvert le feu sur eux, trois navires militaires ukrainiens avec 24 marins à bord, déclenchant le pire bras de fer avec Kiev depuis plusieurs années.

L'incident s'est produit en mer Noire alors que les navires tentaient de rentrer dans celle d'Azov via le détroit de Kertch, au large de la péninsule ukrainienne de Crimée annexée par la Russie.

Accusés par la Russie d'avoir pénétré illégalement dans les eaux territoriales russes, les marins ukrainiens, dont au moins trois ont été blessés lors de cet affrontement, ont été placés en détention provisoire en Crimée, puis transférés à Moscou. Inculpés de passage illégal de la frontière, ils risquent jusqu'à six ans de prison, selon leur avocat.

Cet incident représente la première confrontation militaire ouverte entre Moscou et Kiev depuis l'annexion de la Crimée en 2014 et le début la même année d'un conflit armé dans l'est de l'Ukraine entre forces gouvernementales et séparatistes prorusses qui a fait plus de 10.000 morts.

Il a aussi envenimé davantage les relations déjà très tendues entre Moscou et Washington, le président américain Donald Trump ayant annulé sa rencontre avec Vladimir Poutine en marge du récent sommet du G20 à Buenos Aires en raison de cette confrontation maritime.