Michael Avenatti, un avocat américain devenu célèbre pour avoir représenté l'actrice porno Stormy Daniels contre Donald Trump, a annoncé mardi qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle de 2020, une idée avec laquelle il flirtait récemment.


"Après des consultations avec ma famille et à sa requête, j'ai décidé de ne pas me porter candidat à la présidence des Etats-Unis en 2020", a-t-il dit dans un communiqué publié sur son compte Twitter.
"Je ne prends pas cette décision à la légère, je la prends par respect pour ma famille", a ajouté celui dont les ambitions présidentielles ont été considérées par plusieurs analystes comme ayant peu de chances d'aboutir.
"Je continuerai à représenter Stormy Daniels et d'autres contre Donald Trump et ses acolytes et je n'arrêterai pas jusqu'à ce que Trump soit démis de ses fonctions et que notre république et ses valeurs soient rétablies".
Michael Avenatti, 47 ans, est abonné aux plateaux de télévision depuis qu'il représente Stormy Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford, qui affirme avoir eu une liaison avec Donald Trump entre 2006 et 2007. Selon elle, l'homme d'affaires républicain lui aurait versé de l'argent avant l'élection présidentielle de 2016 pour la faire taire.
L'ancienne actrice porno conteste devant un tribunal de Los Angeles cet accord de confidentialité.
L'image de Michael Avenatti a récemment été ternie par son arrestation pour des violences présumées sur une femme, une accusation qu'il a niée.
Dans son communiqué mardi, l'avocat a exhorté le parti démocrate à se choisir un candidat capable de l'emporter face à Donald Trump en 2020.
"Le parti doit immédiatement reconnaître que beaucoup des candidats potentiels ne sont pas aguerris et n'ont pas vraiment de chances de gagner", a-t-il dit. "Nous ne gagnerons pas en 2020 sans un battant. Je reste optimiste sur le fait que le parti en trouvera un".