L'Iran promet une réponse "terrible" © BELGA

Le président Hassan Rohani a promis une réponse "terrible" de l'Iran après un attentat, revendiqué par le groupe État islamique (EI), qui a visé samedi un défilé militaire dans le sud du pays. L'attaque a fait au moins 29 morts dont des civils.


Téhéran a dénoncé un acte "terroriste" et accusé un "régime étranger" soutenu par Washington d'être derrière l'attentat, qui a fait également des dizaines de blessés, dont plusieurs dans un état grave. L'attaque survient dans un climat de tensions très fortes entre l'Iran et les États-Unis, qui s'apprêtent à intensifier début novembre leurs sanctions contre la République islamique.

L'attaque, menée dans la matinée à Ahvaz, la capitale de la province du Khouzestan, peuplée majoritairement d'Arabes, a été revendiquée par le groupe extrémiste sunnite EI via son organe de propagande.

"La réponse de la République islamique à la moindre menace sera terrible", a déclaré M. Rohani, selon un communiqué publié sur son site internet officiel. "Ceux qui fournissent un soutien en matière de renseignement et de propagande à ces terroristes devront en répondre".

Le ministre des Affaires étrangères iranien avait plus tôt mis en cause un régime étranger soutenu par Washington. "Des terroristes recrutés, entraînés et payés par un régime étranger ont attaqué Ahvaz [...] L'Iran considère que les parrains régionaux du terrorisme et leurs maîtres américains sont responsables de telles attaques", a écrit Mohammad Javad Zarif sur son compte Twitter.

"Jusqu'à présent, cet attentat terroriste a fait 29 martyrs et 57 blessés", a annoncé la chaîne officielle en langue arabe Al-Alam, en citant le député Mojtaba Zolnouri, membre de la Commission parlementaire de la Sécurité nationale et des affaires étrangères. Le bilan précédent était de 24 morts.