Huit personnes ont été tuées et une trentaine blessées près de Bagdad lorsqu'un kamikaze a déclenché mercredi sa ceinture d'explosifs sous une tente où se trouvaient des visiteurs venus présenter leurs condoléances aux proches d'un défunt, ont indiqué des sources policières et médicales.

L'attaque a eu lieu vers 13H30 locales (12H30 HB) à Taji, dans la périphérie nord de la capitale, a précisé un officier de police. Parmi les victimes figurent des membres des forces de sécurité et du Hachd al-Chaabi, supplétif crucial des troupes irakiennes dans la victoire sur le groupe Etat islamique (EI), a-t-il ajouté. Des sources à l'hôpital de Taji ont confirmé ce nouveau bilan, après avoir fait état dans un premier temps de quatre morts.

Le commandement des forces de sécurité a confirmé l'attaque et évoqué "des civils tués et blessés", sans toutefois fournir de chiffres exacts. L'identité de la famille organisant les funérailles n'est pas connue. Une source au sein du Hachd al-Chaabi a indiqué que des membres de ces unités paramilitaires formées en 2014 pour repousser le groupe Etat islamique (EI) étaient présents au moment de l'attaque.

Des violences secouent régulièrement la zone de Taji.