Le Parlement turc approuve la date du 24 juin pour les élections © BELGA

Le Parlement turc a approuvé vendredi la convocation d'élections législatives et présidentielle anticipées pour le 24 juin, après une demande en ce sens du président Recep Tayyip Erdogan.

La proposition de tenir les élections le 24 juin 2018 a été approuvée en séance plénière vendredi, a annoncé le Parlement sur son compte Twitter. Les députés du parti prokurde HDP, troisième formation au parlement, ont quitté l'hémicycle avant le vote de la proposition, approuvée par 386 des 537 députés.

Le chef de l'Etat a annoncé mercredi sa volonté d'avancer les élections législatives et présidentielle prévues le 3 novembre 2019 au 24 juin prochain, afin, selon lui, de mieux affronter les défis auxquels est confrontée la Turquie. C'est en effet après ce scrutin qu'entrera en vigueur la réforme constitutionnelle adoptée par référendum le 16 avril 2017 et qui confère des pouvoirs élargis au président de la République.

"Les développements économiques, militaires, de politique intérieure et extérieure, nous ont montré que continuer avec le système actuel aurait un prix considérable", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours à Istanbul vendredi. "Nous avons décidé de prendre cette mesure, parce que nous craignions que notre peuple, notre pays, ne paient ce prix", a-t-il ajouté.

Des experts estiment que M. Erdogan cherche surtout à mettre à profit l'élan de popularité provoqué par la prise en mars de l'enclave syrienne d'Afrine par les forces turques, qui en ont délogé une milice kurde considérée comme terroriste par Ankara. Il s'agit aussi, selon certains observateurs, d'agir avant une éventuelle dégradation de l'économie qui présente des signes de surchauffe en dépit d'une solide croissance.