Une tonne et demie de cocaïne, dissimulée dans des paquets de chocolat en poudre, a été saisie dans un aéroport d'Equateur avant son envoi en Europe, a-t-on annoncé mardi de source officielle.

Ces "1.500 kilos de cocaïne, mélangée à des produits chocolatés, étaient sur le point d'être envoyés en #Autriche", a tweeté la police équatorienne à propos de cette saisie effectuée lundi à l'aéroport José Joaquin de Olmedo à Guayaquil (sud-ouest).
L'Equateur, pays de transit pour le trafic de stupéfiants et des produits pour leur fabrication, a saisi environ neuf tonnes de drogues depuis début janvier, essentiellement de la cocaïne et de la marijuana.
Ce pays, limitrophe de la Colombie et du Pérou, principaux producteurs mondiaux de feuilles de coca, matière première de la cocaïne, est considéré comme libre de plantations illicites.
En 2017, les autorités équatoriennes ont saisi 98 tonnes de drogues, dont 84 destinées au marché international, contre 110,40 tonnes au total l'année précédente.