La Chine crée une application pour reconnaître les pandas © BELGA

La Chine a développé une application qui permet aux scientifiques d'identifier les pandas individuellement grâce à la technologie de reconnaissance faciale, a annoncé vendredi l'agence étatique Chine nouvelle.


Les chercheurs ont également mis au point une base de données contenant plus de 120.000 photos et 10.000 vidéos de pandas géants pour leur permettre de mieux identifier les animaux. "L'application et la base de données vont nous permettre de collecter des informations plus précises et plus complètes sur la population, sa répartition, son âge, la proportion par genre, les naissances et les décès des pandas sauvages, qui vivent dans des montagnes reculées et sont difficiles à suivre", a expliqué à Chine nouvelle Chen Peng, un chercheur du Centre chinois pour la conservation et l'étude des pandas géants. L'année dernière, la Chine avait annoncé vouloir créer une réserve pour les pandas géants faisant trois fois la taille du Parc national américain de Yellowstone, pour rapprocher les animaux et encourager les croisements entre les populations de pandas sauvages, notoirement lents à se reproduire. Un budget de plus de 10 milliards de yuans (1,3 milliard d'euros) est prévu pour le Parc national du panda géant, situé dans le sud-ouest montagneux de la Chine dont l'animal est un emblème national, selon le quotidien étatique China Daily. Les pandas géants ont un taux de fécondité très bas, un facteur clé - avec la disparition de leur habitat naturel - de leur raréfaction, au point qu'ils sont classés comme espèce menacée. Plus de 80% des pandas sauvages de la planète vivent dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), le reste se répartissant entre le Shanxi (centre) et le Gansu (nord-ouest). En novembre, 548 pandas géants étaient en captivité, tandis que la population sauvage est passée sous la barre des 2.000 individus, selon Chine nouvelle.