Une reconstruction vaginale réussie grâce à un poisson © BELGA

Une jeune femme transsexuelle a subi avec succès une reconstruction vaginale grâce à la peau d'un poisson, relate Metro UK. Elle peut désormais vivre une vie sexuelle normale.


Cette femme de 35 ans originaire de Sao Paulo, que l'on appellera simplement Maju, est devenue la première personne trans au monde à subir avec succès une reconstruction vaginale grâce à la peau d'un tilapia. Son vagin avait commencé à se contracter à la suite d'une opération de changement de sexe ratée en 1999. Maju a déclaré que les relations sexuelles avec son partenaire d'alors étaient devenues douloureuses et qu'ils se résignaient à une vie de célibat. Mais ensuite, elle a entendu parler d'une procédure appelée néovaginoplastie consistant à utiliser un moule en acrylique en forme de tube, enveloppé de la peau du poisson tilapia qui reconstruirait et prolongerait son canal vaginal. Évoquant son expérience, elle a déclaré : "En 1999, j'étais la quatrième personne au Brésil à subir ce qui était alors une chirurgie expérimentale. Mais il y a dix ans, j'ai développé une sténose vaginale. L'ouverture de mon vagin a commencé à devenir de plus en plus étroite et le canal s'est effondré." Trois semaines après le traitement, Maju a déclaré: "Je suis absolument ravie du résultat. Pour la première fois de ma vie, je me sens complète et comme une vraie femme." Maju souffrait d'un trouble vaginal congénital rare, appelé syndrome de Rokitansky. Cette maladie cause le sous-développement ou l'absence de vagin ou d'utérus. Pour soigner ce type de problème, la méthode la plus courante consiste à effectuer une greffe de peau prélevée sur d'autres parties du corps, généralement les intestins, afin d'augmenter la largeur et la longueur du canal. Mais ce type de chirurgie est invasif, long et laisse des cicatrices. "Le principal avantage de notre technique est qu'elle est peu invasive et qu'il n'est pas nécessaire de pratiquer des incisions abdominales", a déclaré le professeur Leonardo Bezerra, qui a soigné Maju.