Le Japon appelé à faire provision de bière avant le Mondial de rugby © BELGA

Attention à ne pas manquer de bière ! Tel est le message adressé par les patrons du Mondial de rugby au Japon, premier pays d'Asie à accueillir cet événement qui attire du monde entier des fans assoiffés.


Environ 2 millions de litres de bière avaient été engloutis lors de la dernière Coupe du monde, en 2015 au Royaume-Uni, par des amateurs du ballon ovale réputés pour avoir une meilleure descente que les supporteurs de football. La culture du rugby "n'est pas pleinement connue au Japon", a reconnu mardi un porte-parole du comité d'organisation japonais. Mais les villes-hôtes, a-t-il ajouté, sont avides de saisir les opportunités commerciales et veulent laisser une bonne impression pour inciter les spectateurs à revenir en tant que touristes. Heineken, un des sponsors de l'événement, sera vendu dans les stades et autres sites officiels. Le brasseur Kirin, qui fabrique les produits de la marque au Japon, a promis de s'assurer qu'il n'y aura pas pénurie. Plus largement, les sociétés japonaises du secteur, non seulement Kirin mais aussi Asahi ou Suntory, espèrent profiter du Mondial pour se faire connaître. "Ce sera une formidable occasion pour montrer nos produits au monde", a commenté Naomi Sasaki, porte-parole de Kirin. "Nous souhaitons que nos invités apprécient la qualité des bières japonaises". Le Mondial-2019 se déroulera du 20 septembre au 2 novembre, dans 12 stades disséminés sur l'ensemble de l'archipel, de Sapporo (nord) à Kumamoto (sud-ouest).