Fini les montres en or pour employés de Codelco méritants © BELGA

Fini les montres en or: par mesure d'austérité, la compagnie minière publique chilienne Codelco, plus grand producteur mondial de cuivre, va cesser de faire ce luxueux cadeau à ses employés qui atteignent trente ans d'ancienneté.


Une source de l'entreprise a indiqué à l'AFP que la direction avait renoncé à un appel d'offres pour l'acquisition de 451 montres en or, la plupart de la marque Longines et d'une valeur de 1.500 à 2.000 dollars l'unité, pour les offrir à ses plus anciens salariés. "Les choses changent", a commenté cette source, qui a justifié la fin de cette généreuse pratique par la nécessité de réduire les coûts et par l'incompréhension de l'opinion publique, Codelco étant une entreprise d'Etat. La tradition remonte au temps où la société était contrôlée par des investisseurs privés étrangers, avant la nationalisation en 1976, a précisé cette source. Certains salariés du siège de l'entreprise, dont la convention collective stipule qu'ils ont droit à leur montre en or pour leurs trente ans d'ancienneté, continueront toutefois à recevoir leur cadeau. Codelco, qui représente environ 11% de la production mondiale de cuivre, est une des principales sources de revenus de l'Etat chilien.