Un café vegan qui imposait une "taxe sur les hommes" va fermer © BELGA

Un café vegan, qui facturait à ses clients masculins une "taxe sur les hommes" de 18% pour souligner l'écart salarial entre les hommes et les femmes, va fermer ses portes, selon le Daily Mail.


Handsome Her, situé dans le quartier branché de Melbourne, avait fait la une des journaux en 2017 en annonçant qu'il s'attaquerait aux inégalités entre les hommes et les femmes en augmentant la charge des hommes et en accordant la priorité aux femmes. Mais ce café, dirigé par la militante écologiste Alex O'Brien, a annoncé qu'il allait fermer ses portes ce 28 avril, après seulement deux années d'existence. Cet établissement, présenté comme un havre pour les femmes, a en effet dû faire face aux réactions outrées qui criaient au "sexisme inversé". Dans un texte d'adieu sur Facebook, Handsome Her a déclaré que la taxe sur les hommes suscitait de nombreuses critiques en ligne. "La façon dont les gens ont réagi (à la taxe sur les hommes) nous a montré à quel point la masculinité est fragile et a renforcé la nécessité pour nous d'affronter et de démanteler le patriarcat", peut-on lire. Handsome Her a déclaré qu'il s'agissait d'une petite entreprise qui tentait de donner la priorité aux femmes et aux problèmes des femmes, mais qu'elle était devenue le punching-ball de Melbourne et du web.