"Breaking Bad" en Sibérie: un ex-prof de chimie fabriquait de la drogue dans son grenier © BELGA

Comme un air de la série culte "Breaking Bad" en Sibérie: la justice russe a condamné lundi à 11 ans de prison un ancien enseignant de chimie, qui avait monté un laboratoire de fabrication de drogue dans son grenier.


Ce diplômé en chimie âgé de 52 ans, qui a un temps été enseignant dans un lycée, a fabriqué pendant plus d'un an de larges quantités de drogues synthétiques, selon l'agence de presse publique TASS. Egalement ancien technicien de laboratoire, il avait mis en place sa propre installation dans le grenier de sa maison de campagne, achetant le matériel et les produits de base en ligne, a précisé le tribunal qui l'a condamné, dans la région d'Irkoutsk. Le laboratoire improvisé a finalement été découvert par les services de sécurité russes (FSB), qui ont confisqué 20 kilogrammes de drogues prêtes à être vendues et les ingrédients nécessaires pour en fabriquer au moins deux fois plus. Sur des images diffusées par le FSB, on peut voir le grenier équipé de tubes, d'écrans d'ordinateur et de flasques, ainsi que de boîtes contenant des produits chimiques. Selon la presse russe, les drogues étaient distribuées via un système complexe de caches secrètes. L'ex-enseignant est apparu au tribunal l'air grave et la tête rasée, d'après les images de la télévision. Cette affaire n'est pas sans rappeler la série "Breaking Bad", dans laquelle un enseignant de chimie de lycée utilise son savoir pour produire de la méthamphétamine, devenant au fil des saisons un important trafiquant de drogue.