Une start-up américaine vend des mouchoirs usagés à 80 dollars la boîte © BELGA

Une start-up de Los Angeles vend "des maladies à la carte" en envoyant à ses clients des mouchoirs contaminés pour la modique somme de 80 dollars pour une boîte. "Tomber malade selon ses conditions", c'est le leitmotiv de l'entreprise, répérée par le Time Magazine.


Pour Vaev, l'entreprise en question, les gens doivent pouvoir décider eux-mêmes quand ils tombent malades. En outre, en attrapant un certain type de rhume, le risque d'être ensuite infecté par le même virus est réduit. La société promet donc une sorte de "vaccination naturelle", estimant que ce procédé aide à entraîner son système immunitaire. La société affirme que les mouchoirs contenant des virus constituent une alternative aux vaccins ou aux médicaments traditionnels. "Chez Vaev, nous ne n'utilisons ni produits chimiques ni médicaments", peut-on lire sur le site web de la société. "Tombez malade selon vos conditions". Bien entendu, on peut opposer quelques arguments à cette théorie. Le principal étant qu'être immunisé contre une certaine maladie ne protège pas contre toutes ses variantes. Ainsi, il existe environ 200 virus du rhume. Si le système immunitaire peut résister à l'un d'entre eux, rien n'empêche d'être contaminé par les nombreux autres virus causant la maladie.