Quand un premier ministre veut lutter contre la pauvreté en offrant... des poules © BELGA

Le Pakistan peine à lutter contre la grande pauvreté. Le Premier ministre du pays, Imran Khan, veut régler le problème en offrant des poules. Ses opposants le qualifient de naïf.


Lors d'un discours pour ses cent premiers jours au pouvoir, le nouveau Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a annoncé vouloir donner à chaque femme pauvre une poule. Le but: développer l'esprit d'entreprise. Il souhaite pousser les femmes à participer à la vie économique de leur foyer, les aider à se nourrir, et à avoir une source potentielle de revenus. Cette solution constitue une piste pour endiguer la misère, qui touche particulièrement le pays. Quelque 7,7 millions de foyers y qui vivent sous le seuil de pauvreté. Mais la proposition a été moquée sur les réseaux sociaux. Beaucoup y voient un projet naïf et inutile. Quelques voix ont toutefois tenté de soutenir le responsable politique, en rappelant que Bill Gates et sa fondation utilisent ce système dans plusieurs pays d'Afrique sub-saharienne.