Des centaines d'employés de l'hôpital d'Alost surpayés pendant presque deux ans © BELGA

Plusieurs centaines de personnes travaillant à l'hôpital Notre-Dame d'Alost ont gagné plus qu'elles ne devaient pendant 20 mois, rapporte la télévision locale TV Oost. L'information a été confirmée par l'établissement de soins. Une erreur humaine a entraîné un mauvais calcul des primes de nuits et de jours fériés. Les travailleurs concernés ont appris cette semaine de quels montants il s'agissait et qu'ils étaient priés de les rembourser.

Un peu moins de la moitié du personnel de l'hôpital est impliquée, même si l'institution refuse de chiffrer le nombre exact de travailleurs. "Nous présentons nos excuses et avons pris des mesures afin d'éviter pareil scénario à l'avenir", a commenté un porte-parole. A la suite d'une erreur humaine, le personnel fixe de l'hôpital qui travaille de nuit ou les jours fériés a été mieux rémunéré que son salaire ne le prévoit. Il s'agit parfois de petits montants, mais souvent ce sont des centaines d'euros qui sont en jeu. Là encore, la direction de l'hôpital ne souhaite pas livrer de montant précis. Celle-ci a réclamé l'argent de retour, mais promet une certaine souplesse. Des membres du personnel qui auraient des difficultés à rembourser immédiatement, auront la possibilité d'échelonner les remboursements.