Au zoo de Vincennes, une cinquantaine de babouins s'échappent de leur enclos © BELGA

Une cinquantaine de babouins du parc zoologique de Paris se sont échappés vendredi de leur enclos pendant quelques heures, mais sans "entrer en contact" avec les zones destinées au public, a déclaré à l'AFP l'établissement, qui a décidé "par précaution" d'évacuer les visiteurs.

L'incident a été repéré en fin de matinée par un des soigneurs, qui a vu que des singes avaient rejoint le couloir de service utilisé par le personnel du zoo, a indiqué la direction de ce site du Muséum national d'histoire naturelle. Aucun des soigneurs n'a été en contact avec les singes, précise le zoo. Les singes se sont baladés en toute liberté dans le parc. La police a été appelée en renfort et a établi un périmètre de sécurité pour prévenir tout incident. Les agents et les soigneurs ont encerclé le groupe de primates pour éviter qu'ils ne quittent l'enceinte du zoo. "Depuis, les babouins ont été rapatriés dans leur enclos, à l'exception de quatre d'entre eux qui ont été repérés dans cette zone de service et sont en cours de récupération", a ajouté le zoo. "Par précaution", le zoo de Vincennes a procédé à l'évacuation du public. Après le tigre de 200 kg qui avait créé l'émoi à Paris en novembre dernier, ce sont à présent des babouins qui se font la malle. L'événement a déjà été fortement relayé et tourné en dérision sur les réseaux sociaux.