Appli et "panier connecté": l'Eglise de France intensifie ses quêtes 2.0 © BELGA

Pas de monnaie dans les poches pour la messe? L'Église catholique en France a trouvé la parade en développant la possibilité de verser son obole via un téléphone mobile et en testant un "panier connecté" dans une paroisse de Paris.

Dès dimanche prochain, cinq corbeilles high tech tourneront parmi les fidèles de l'église Saint-François de Molitor, à l'ouest de la capitale française, a annoncé dans un communiqué le diocèse de Paris. L'objet garde un "design traditionnel" - une corbeille tressée d'osier - qui "permet à chacun de garder ses repères", souligne l'archevêché. Mais ce panier renferme en fait un terminal qui permettra au fidèle, muni d'une carte bancaire, de payer sans contact deux, trois, cinq ou dix euros. "Le constat est simple", fait valoir le diocèse: "Toute une génération utilise de moins en moins billets et pièces". A Paris, un fidèle donne à la quête en moyenne près de 100 euros par an. Depuis octobre 2016, huit paroisses permettent de le faire via une application pour téléphone mobile baptisée "La Quête". Elles seront rejointes par huit nouvelles églises dimanche. Cette appli est désormais présente dans une trentaine de diocèses et touche plus de 5.000 clochers regroupés dans environ 450 paroisses, selon la start-up qui l'a développée, Obole Digitale. Les donneurs connectés via l'appli trouvent à l'entrée de l'église un papier à glisser dans la corbeille au moment de leur offrande, comme pour "rematérialiser" leur don.