Facebook va supprimer définitivement de sa plateforme et de sa filiale Instagram les comptes et pages de plusieurs personnalités controversées, comme le leader noir américain Louis Farrakhan, aux propos régulièrement antisémites, ou d'extrême droite comme le complotiste Alex Jones, a annoncé le réseau social jeudi.


"Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et la haine, quelle que soit l'idéologie", a indiqué l'entreprise, qui a au total supprimé les comptes de sept personnes et organisations entrant dans la catégorie "individus et organisations dangereux" établie par Facebook.