Un site d'information en matière de vaccination entièrement remodelé pour plus de clarté © BELGA

Une nouvelle version du site www.vaccination-info.be, qui s'attache à démêler les arcanes de la vaccination, a été lancée mercredi, à l'entame de la Semaine européenne de la vaccination. Face à la désinformation ambiante et alors que les cas de rougeole augmentent de manière inquiétante en Fédération Wallonie-Bruxelles, l'ASBL Question Santé a remodelé le site créé en 2004 afin de "favoriser la compréhension des informations par le plus grand nombre".


Coordonné par l'ASBL Question Santé, en collaboration avec l'Agence pour une vie de qualité (AViQ), l'Office de la naissance et de l'enfance (ONE) et le Service public bruxellois francophone (Cocof), le site www.vaccination-info.be est une plate-forme d'informations générales sur la vaccination et les vaccins, destinée au grand public et indépendante de tout intérêt commercial.
"Le site apporte des réponses aux questions les plus communément posées telles que: 'À quoi ça sert de se faire vacciner? ', 'Pourquoi vacciner contre plusieurs maladies en même temps? ', 'Le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons cause-t-il l'autisme? ', ou encore 'L'industrie pharmaceutique ne pousse-t-elle pas à ce que tout le monde se fasse vacciner? '", peut-on lire dans le communiqué de lancement de la nouvelle version du site.
Concrètement, le portail s'articule en plusieurs onglets, dont notamment les principes de la vaccination, les détails pratiques, les maladies évitables par la vaccination ainsi que la vaccination en fonction des milieux et des moments de vie.
Les contenus proposés par le site se basent sur les recommandations officielles du Conseil supérieur de la Santé, le programme de vaccination de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que des avis scientifiques et publications reconnues.
L'outil aspire à devenir "la référence belge francophone en matière de vaccination".
Il ambitionne par ailleurs de regagner la confiance du public alors que les fausses idées sur les vaccins pullulent sur la toile. Début 2019, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait d'ailleurs pointé l'hésitation vaccinale comme l'une des 10 plus grandes menaces pour la santé de l'humanité. "Cette menace trouve notamment un terrain propice sur internet et sur les réseaux sociaux, où des croyances et de multiples théories d'origines douteuses - pourtant maintes fois démenties par le monde scientifique - continuent de revenir sur le devant de la scène", indique par communiqué l'ASBL Question Santé, citant pour preuve la recrudescence, entre janvier et mars 2019, du nombre de cas de rougeole en Fédération Wallonie-Bruxelles. Quelque 54 cas ont été recensés en Wallonie et 80 à Bruxelles durant cette période.