La nationalité équatorienne a été retirée à Assange, annonce Quito © BELGA

La nationalité équatorienne a été retirée à Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks arrêté jeudi à Londres après avoir aussi perdu l'asile diplomatique que l'Equateur lui avait accordé, a annoncé à Quito le ministre des Affaires étrangères, José Valencia.


"Les effets de la concession (en 2017, ndlr) de la nationalité équatorienne à M. Assange ont été suspendus hier (mercredi) sur résolution du ministère des Affaires étrangères, en raison de plusieurs irrégularités découvertes dans sa procédure (...)", a déclaré M. Valencia au cours d'une conférence de presse.