Twitter a décidé lundi de réduire à 400 le nombre de comptes auxquels on peut s'abonner chaque jour, contre 1.000 précédemment, pour mieux lutter contre les spams, ces messages indésirables envoyés automatiquement par des comptes fantômes.


"S'abonner, se désabonner, s'abonner, se désabonner. Qui fait cela ? Les +spammers+. Du coup, nous modifions le nombre de comptes que vous pouvez (commencer à) suivre pour le faire passer à 400 contre 1.000 par jour. Ne vous inquiétez pas, tout ira bien", a écrit sur son compte @TwitterSafety le réseau social, qui s'est lancé depuis quelques mois dans un grand ménage pour assainir sa plateforme.
Un nombre élevé d'abonnements dans un temps réduit pour un même compte est en effet souvent le signe que ledit compte est "fantôme" et géré automatiquement via un "bot" pour envoyer des spams.
Ces messages peuvent inviter à cliquer sur des contenus publicitaires ou inciter les utilisateurs à s'abonner en retour pour faire croître artificiellement le nombre d'abonnés ou encore servent à propager de la désinformation.
Twitter, comme Facebook, est très critiqué pour la gestion de ses contenus et communique régulièrement sur ce sujet pour montrer qu'il agit.