Les autorités sud-africaines ont fermé jeudi un jardin d'enfants après la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos montrant un enseignant en train de battre des gamins, ont rapporté les médias.


Sur trois vidéos devenues virales, ce professeur bat à plusieurs reprises une petite fille sur la tête et la frappe sur les cuisses. Il avait auparavant forcé cette petite fille à nettoyer son propre vomi.
Sur une autre vidéo, on voit le professeur pousser la petite fille sur un matelas pour la forcer à dormir.
On voit sur une troisième vidéo un professeur en train de battre un garçon sur la tête avant de le jeter au sol.
Les vidéos ont choqué les Sud-Africains et provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.
"Nous fermons cette école pour négligence envers les enfants, " a déclaré à la télévision locale la ministre de la province de Gauteng pour le Développement social, Nandi Mayathula-Khoza.
La ministre a précisé qu'elle avait découvert que le jardin d'enfants de la ville de Carltonville, à 70 kilomètres à l'ouest de Johannesburg, était dépourvu d'autorisation.
Panyaza Lesufi, ministre de l'Education de la province, a réagi sur Twitter: "Dégoûtant! ! ! je n'ai pu finir de regarder la vidéo! "
Selon les médias locaux, un professeur de 40 ans du jardin d'enfants de Carltonville a été arrêté la semaine dernière et a comparu en justice pour agression.
On ignorait dans l'immédiat s'il s'agissait de celui qui apparaît dans les vidéos.