Des procureurs fédéraux ont ouvert une enquête pénale autour des pratiques de Facebook, à propos du partage de données de ses utilisateurs avec d'autres entreprises à l'insu de ses usagers, rapporte le New York Times mercredi.


Selon le quotidien, un grand jury à New York a exigé officiellement d'"au moins deux importants fabricants de smartphones" qu'ils fournissent leurs informations sur ce sujet.
Facebook partage ou a partagé de nombreuses données personnelles avec des entreprises extérieures, dont les fabricants de smartphones pour que ses services soient compatibles avec leurs systèmes d'exploitation ou diverses applications.
La question étant notamment de savoir si cela s'est fait de façon transparente pour les utilisateurs.
Facebook est soumis au feu roulant de polémiques autour de l'usage des données personnelles de ses utilisateurs depuis le scandale Cambridge Analytica il y a un an.
Elus, régulateurs et enquêteurs dans le monde entier cherchent à déterminer si Facebook a caché ses pratiques de partage de données.