Une centaine de collaborateurs de l'entreprise de telecom Proximus et de Microsoft se rendent mardi dans plus d'une centaine de classes de primaire, pour sensibiliser les enfants aux dangers d'internet et à la nécessité d'en faire usage de manière responsable et sécurisée. Les collaborateurs appelés à s'exprimer face aux écoliers ont reçu une formation spécifique de Child Focus, la Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités.


L'action entre dans le cadre du "Safer Internet Day", un évènement international annuel lancé par le réseau européen Insafe et organisé tous les ans en février. En Belgique, l'initiative est soutenue par le consortium Belgian Better Internet Consortium (B-bico), qui comprend entre autres Child Focus, Inforjeunes et le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB).
"Plus de 3.000 élèves" devraient être sensibilisés mardi à travers le pays, de manière interactive, sur les écueils d'internet. Les professeurs devraient aussi recevoir du matériel leur permettant, s'ils le souhaitent, d'encore approfondir le sujet en classe, au-delà de cette journée d'action.
Une campagne de mobilisation en ligne sera lancée mardi également sur les réseaux sociaux par B-bico, sous le nom "Ensemble pour un internet meilleur". "Partons des atouts du Net pour donner l'envie aux internautes de surfer avec responsabilité et curiosité. C'est en en soulignant les avantages d'un usage critique d'Internet qu'on pourra sensibiliser les jeunes aux pièges", indique B-bico pour justifier une approche positive de la problématique. Sur le site dédié, on peut découvrir "en quelques clics comment (...) en tant que parent, citoyen, enseignant ou homme politique", on peut "agir pour un meilleur Internet".
Le slogan 2019 du Safer Internet Day est d'ailleurs "Ado ou adulte, on a tous un rôle à jouer".
Dans le cadre du Safer Internet Day, la commissaire européenne à l'Economie et à la Société numériques, la Bulgare Mariya Gabriel, se rendra chez Child Focus, avec le ministre fédéral Philippe De Backer, entre autres en charge de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Protection de la vie privée.