La France commencera à prélever la taxe Gafa dès le 1er janvier © BELGA

La France commencera à prélever la taxe sur les géants du numérique, appelés Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon, etc.) à partir du 1er janvier, sans attendre son adoption au niveau européen, a annoncé lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


"La taxe s'appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et elle portera donc sur l'ensemble de l'année 2019 pour un montant que nous évaluons à 500 millions d'euros", a affirmé M. Le Maire, lors d'une conférence de presse à Paris avec le ministre russe du Développement économique, Maxime Orechkine.

Le ministre a toutefois précisé que cette taxe sur les géants du numérique, que la France a défendue jusqu'à présent sans succès au sein de l'UE, ne se limitera pas au chiffre d'affaires prévu dans la directive européenne et s'étendra "aux revenus publicitaires, aux plateformes et à la revente de données personnelles".