Un Irakien de 24 ans marié à une Autrichienne a récemment vu sa demande d'asile rejetée par les autorités autrichiennes qui lui ont conseillé de poursuivre sa relation conjugale par téléphone et internet depuis l'Irak, a rapporté samedi la presse locale.

Les services de l'asile ont considéré que le jeune homme n'était pas, contrairement à ses affirmations, en danger dans son pays d'origine, rappelant que son récent mariage avec une Autrichienne n'était pas un motif donnant droit à l'asile.
Selon le quotidien régional "Les nouvelles de Haute-Autriche", qui cite la décision administrative, les autorités sont allées plus loin dans leur analyse: "L'intérêt manifesté à maintenir votre mariage avec une citoyenne autrichienne, malgré votre retour en Irak, peut se réaliser de plusieurs manières, par Skype ou lors de courtes vacances par exemple".
Le demandeur d'asile, qui a épousé en avril une bénévole rencontrée dans le centre d'accueil qui l'hébergeait et qui a commencé une formation de cuisinier dans l'Etat de Haute-Autriche, compte faire appel de la décision.
Les motifs et la rédaction de plusieurs décisions rendues par les services autrichiens en charge d'examiner les demandes d'asile ont été l'objet de critiques ces derniers mois.
En août, un Afghan se disant homosexuel s'était vu refuser l'asile car il n'"agissait" ou ne "s'habillait" pas comme une personne gay. Les autorités avaient admis des "erreurs de langage".