Des chercheurs ont mis au point un écran qui se répare seul

Les utilisateurs de smartphone qui cassent régulièrement leur écran ont de quoi se réjouir.

Des chercheurs de l'Université de Tokyo ont en effet, tout à fait par hasard, développé un verre d'écran en polymère qui se répare seul. C'est un étudiant de l'université qui a réalisé cette fantastique découverte en voulant faire de la colle avec ce matériau. Il a alors réalisé que deux bords de polymère se recollent lorsqu'ils sont pressés manuellement l'un contre l'autre pendant 30 secondes à une température de 21 degrés. Après 2 heures environ, le matériau avait même retrouvé sa solidité initiale. La surface ne doit donc pas être chauffée au préalable contrairement aux autres écrans qui doivent parfois atteindre 120 degrés pour pouvoir être réparés. Ce nouveau verre en polymère est très robuste d'un point de vue mécanique, mais peut néanmoins être réparé simplement grâce à une pression sur la surface cassée. Reste à voir si les fabricants de smartphones seront désormais disposés à utiliser ce matériau pour leurs écrans.